Obtenir son ETA pour l’Australie, comment faire ?

/Obtenir son ETA pour l’Australie, comment faire ?

Obtenir son ETA pour l’Australie, comment faire ?

Auparavant, pour vous rendre en Australie, vous deviez faire une demande de visa. Elle est aujourd’hui remplacée par l’ETA pour l’Australie, une autorisation électronique qui vous autorise à vous rendre dans ce pays dans des conditions précises. Nous vous expliquons tout sur cette formalité pour que vous puissiez voyager sereinement.

Les deux types d’ETA

L’ETA pour l’Australie dont vous pouvez faire la demande ici concerne deux catégories de personne :

  • L’ETA touristique pour les personnes qui viennent découvrir le pays ou rendre visite à de la famille ou à des amis.
  • L’ETA d’affaires qui correspond aux déplacements professionnels comme pour des négociations, de la prospection ou encore assister à une réunion.

Dans les deux cas, cette autorisation électronique de voyage est valable un an et vous autorise à y faire autant de voyages que vous voulez pendant cette année mais ils doivent être d’une durée inférieure à 3 mois.

Si vous pouvez suivre une formation de moins de 3 mois et participer à des conférences ou séminaires à condition que vousne perceviez pas d’argent, elle ne vous autorise pas à travailler en Australie pendant vos vacances. Si c’est ce que vous recherchez, c’est vers le WorkingHolidays qu’il faut vous tourner !

Comment faire sa demande d’ETA pour l’Australie ?

Commencez par vérifier que vous êtes bien originaire de l’un des pays faisant partie du programme d’exemption de visa comme c’est le cas pour la France. Assurez-vous également d’être en possession d’un passeport en cours de validité. Si tel n’est pas le cas, faites-en la demande. Et, information importante : il doit être valable au moins jusqu’au jour de votre retour sur le sol français.

Si vous remplissez ces conditions, votre demande ne prendra alors que quelques minutes à effectuer. Elle se fait en ligne via le service « E-visa » ou via les sites proposant ce service. Cela vous amènera à remplir un formulaire dans lequel vous sont demandés votre numéro de passeport, le pays, votre identité (nom, prénom, adresse, date de naissance), votre numéro de téléphone, la raison pour laquelle vous vous rendez en Australie, combien de temps vous restez puis vous avez à répondre à des questions concernant votre santé et votre moralité. Enfin, vous devez renseigner une adresse e-mail, assurez-vous qu’elle soit valide car c’est sur celle-ci que vous recevrez l’accord ou le rejet de votre demande.

Avant de valider vos réponses, relisez-les bien car vous ne pourrez plus modifier les informations ensuite. Une fois la validation effectuée, vous devez vous acquitter des frais de demande d’ETA pour l’Australie. Votre demande est alors transmise aux autorités australiennes par voie électronique.

Ce sont eux qui étudient votre dossier et décident ou non de vous accorder l’autorisation de voyage. La réponse vous parvient par e-mail sous 72 heures.

Si elle est acceptée, l’ETA est rattaché automatiquement à votre passeport pour une durée d’un an. Il est bon à savoir que l’ETA pour l’Australie vous autorise à monter à bord de l’avion pour cette destination mais ne vous garantit pas une entrée sur le sol australien. En effet, une fois à l’aéroport, vous devrez vous soumettre à des procédures de reconnaissance, à un contrôle de la douane et vos documents seront examinés ainsi que la validation de votre autorisation et le papier du passager qui est rempli dans l’avion. C’est au vu de tout cela que l’agent de la douane décide ou non de vous laisser entrer en Australie.

Enfin, si votre demande d’ETA a été rejetée, vous devrez alors faire une demande de visa classique sur lequel vous retrouverez toutes les informations sur cette page.

Par |2018-03-28T09:02:52+00:00mars 28th, 2018|Conseil|0 Commentaire

Laisser un commentaire