Suite à la conférence de Paris de 2015 sur le changement climatique, connu au nom de « cop21 », un changement majeur a été distingué dans les grandes villes. Les dirigeants comme la population sont devenus plus craintifs de l’environnement. Nous sommes tous d’accord sur l’idée de vouloir laisser à nos enfants un environnement meilleur. Dans divers domaines, comme dans le milieu du tourisme, on assiste à l’apparition de l’écotourisme !

Se déplacer à vélo

Plusieurs grandes villes comme : Paris, Londres, Amsterdam ont mis en place un système de déplacement à vélo. Des bicyclettes sans mises à la disposition des citoyens pour les trajets à courte distance avec un coût de location accessible à tous.

Cette initiative a été prise pour diminuer l’émission de gaz polluants et gaz à effet de serre dégagés par les voitures. Ce système est encouragé par le ministère de l’Écologie d’où la mise en ligne du guide de l’éco-mobilité pour apprendre aux adhérents à se déplacer en utilisant les modes de transports les moins polluants. Il est à signaler que ce nouveau mode n’engage pas que les résidents, beaucoup d’opérateurs touristiques proposent une visite guidée à vélo.

Balade à trottinette électrique

Récemment reconnues parmi les moyens de transport utilisé en ville, les trottinettes électriques gagnent beaucoup d’adeptes. Il est très simple et ne nécessite aucun permis de conduite. Pour se rendre au bureau ou pour une balade en ville, les trottinettes électriques sont en vogue ces dernières années.

Les opérateurs dans l’écotourisme proposent les balades et visites de la ville à trottinette. C’est un moyen très original, ludique et écologique pour découvrir la ville et passer dans les ruelles. À la différence du vélo, vous n’avez pas besoin de pédaler pour le mettre en route, sa roue tourne toute seule. En principe, ils sont loués à petit prix, mais vous pouvez aussi vous en procurer à la boutique Weebot le leader dans le marché de la trottinette électrique et pliable.

Les transports en commun

Pour éviter les transports qui polluent, nombreux délaissent la voiture et préfèrent prendre le transport en commun. Soucieux de l’environnement et dans l’objectif de limiter le réchauffement climatique, beaucoup, des citoyens comme des touristes vont dans ce sens.

D’autres optent pour le co-voiturage pour se déplacer. Les constructeurs automobiles sont, en train de relever le défi pour créer des voitures moins polluant (véhicule hybride). Cette technologie exploite plusieurs sources d’énergie, en général thermique et électrique. Elle a pour but de profiter des avantages de ces moteurs tout en minimisant leurs inconvénients.

Marcher à pied dans les endroits à courte distance

Outre ces différents moyens de déplacement, certains sont plus radicaux et préfèrent la marche. Bien sûr, ici, il s’agit d’une courte distance. Cette action est considérée comme écologique et procure un bien-être, car en plus de préserver l’écosystème, il aide à améliorer l’état de santé. C’est pourquoi aujourd’hui presque partout dans le monde en rencontrent des touristes qui se balade dans la ville sans aucun moyen de transport.

En résumé

L’écotourisme est plus centralisé sur la découverte de la nature ou de l’écologie urbaine, il est appelé tourisme vert ou tourisme durable. Forcément, les partisans de ce nouveau style de tourisme sont en majorité des fervents défenseurs de l’environnement.

Pour ces partisans et les bons citoyens, prendre soin de l’environnement s’applique dans la vie quotidienne en commençant par le mode de consommation jusqu’à nos moyens de transport. En effet, les moyens de transport figurent parmi les éléments qui détruisent notre atmosphère. Voyons quels sont les 04 techniques applicables pour être plus responsable dans nos déplacements.