Les astuces pour voyager sereinement en véhicule aménagé 

/Les astuces pour voyager sereinement en véhicule aménagé 

Les astuces pour voyager sereinement en véhicule aménagé 

Faire un road trip en véhicule aménagé, le rêve de beaucoup d’entre vous. Se réveiller au bord de l’océan, entendre le chant des mouettes, sentir la brise fraîche et pure du matin caresser le visage, voir passer un cerf le soir non loin du feu qui crépite, dormir à la belle étoile en surplombant une vallée par exemple, le véhicule aménagé permet de vivre une vie d’aventurier à la Bob Morane. L’occasion de parcourir et de sillonner les routes à la conquête du monde ! Exit donc les pied-à-terre, il suffit d'opter pour l'aménagement d'un trafic ou de tout autre véhicule pour vivre une vie de nomade itinérant, être au plus près de la nature et laisser place à l’improvisation. Pour autant si ce mode de voyage est de plus en plus tendance, laisser place à la débrouillardise requiert néanmoins quelques astuces. Gros plan sur ces dernières pour faire de ce rêve une réalité.

L’organisation, la communication

Qu’il s’agisse de partir en réservant au préalable un camping ou d’opter pour le camping sauvage lorsque le lieu le permet, le voyage en véhicule aménagé est un mode de vie et pas uniquement un moyen de déplacement. Pour que le road trip soit synonyme de liberté et qu’il permette de communier au mieux avec la nature, il est essentiel que chaque voyageur puisse y trouver sa place. Rien de pire que d’être les uns sur les autres, de se sentir piétiné pour que l’aventure vire au cauchemar. Bien entendu, à l’image des tiny house, l’aménagement du trafic doit être le plus optimisé possible pour que chacun puisse avoir une place pour ranger ses effets personnels, mais aussi pour y ranger tout le matériel commun. Pour ne pas se sentir étriqué ou submergé, chaque chose doit avoir sa propre place. La clé de la réussite réside en effet sur l’organisation tant du point de vue de la place alloué à chaque objet que du point de vue des tâches. Il est alors important de bien communiquer, de bien définir les tâches de chacun pour ne pas rompre le dialogue. Si l’un s’affaire à mitonner les bons petits plats, l’autre se doit de ranger ce qui sert au couchage par exemple.  

L’hygiène

Contrairement aux camping-cars, les véhicules aménagés ne disposent pas de sanitaires. La question pouvant devenir rapidement épineuse, il faut donc employer des produits d’hygiène les plus écologiques, biodégradables possibles. Entre le savon de Marseille, la cup menstruelle, une pierre d’alun comme déodorant, une branche de siwak pour se brosser les dents, un shampoing solide par exemple, les alternatives ne manquent pas pour faire sa toilette sans impacter l’environnement. Et pour faire une toilette plus importante, vous pourrez toujours demander l’accès aux douches dans les campings, les aires d’autoroute contre une modique contribution financière. Et finalement, pas d’inquiétudes à avoir : vous pourrez toujours vous laver en détail dans une rivière, en plongeant dans un lac ou patauger dans tout autre point d’eau. Dans tous les cas, il faut vous faire à l’idée qu’un voyage en véhicule aménagé demande de se créer de nouvelles habitudes quotidiennes et d’avoir d’autres repères

Le matériel de base

S’il convient d’adapter le contenu de ses bagages à la destination et notamment vos vêtements et autres accessoires de mode, il vous faut néanmoins prévoir un certain nombre de choses. C’est pourquoi, vous devez avoir avec vous un GPS, un chargeur solaire, une douche solaire, un convertisseur de tension universel pour brancher vos appareils, une glacière électrique, une lampe frontale, une lampe dynamo, un sac de couchage, une trousse de secours/de premiers soins, un purificateur d’eau, le matériel de base pour cuisiner. Bien entendu, vous pourrez prendre tout ce dont vous souhaitez pour le rendre encore plus confortable et en faire un véritable cocon dépendamment de l’espace disponible. Il est en effet important que ce le véhicule puisse devenir une vraie “maison” pour que le voyage devienne grisant et vitalisant à souhait.  

Pour finir, rien de tel que de faire un check-up complet du véhicule pour s’assurer que tout soit à niveau – huile, liquide de frein, liquide de transmission, liquide de refroidissement – et que la pression des pneus soit parfaite. Le fait de bien connaître les réglementations des pays, des villes parcourues pour éviter les mauvaises surprises. Pour le reste, laissez place à votre créativité, à votre spontanéité pour avoir l’esprit léger et curieux. 

Par |2018-09-06T07:44:57+00:00septembre 6th, 2018|Conseil|0 Commentaire

Laisser un commentaire