Les incontournables du Brésil

/Les incontournables du Brésil

Les incontournables du Brésil

Le Brésil est comme tous les pays du monde qui reçoivent chaque année de nombreux visiteurs : il possède ses lieux, ses événements et ses monuments incontournables, que tout le monde souhaite avoir expérimentés une fois dans sa vie. Ainsi du carnaval de Rio de Janeiro au stade Maracaña – rendu célèbre lors de la Coupe du Monde de football – en passant par la forêt amazonienne et l'immense statue du Christ Rédempteur en haut du mont du Corcovado, le plus grand pays lusophone du monde ne manque pas d'images que de nombreux visiteurs ont vues et sont pressés de contempler de leurs propres yeux.

La rivière Iguaçu

Tous les voyages en groupe en Amérique du Sud et qui sont dignes de ce nom, se doivent de commencer par le Sud du Brésil. Cela sous-entend de faire une première escale à Iguaçu, du côté brésilien bien entendu, mais éventuellement aussi du côté argentin – où l'ont dit Iguazu en espagnol. Voir un jour le joyau que sont les chutes d'eau de l'Iguaçu – les célèbres cascades ou cataractes dont la Gorge du Diable, la plus impressionnante – en navigant à bord d'un canot à moteur, est un souvenir que l'on gardera toute sa vie, en particulier si l'on s'y attarde assez pour faire un trek et du rafting. On croirait une incarnation du paradis sur Terre. Or cette vision paradisiaque de la puissance de l'eau jaillissant du cœur d'une nature luxuriante pourra être complétée par la visite d'une petite ville frontalière de l'Argentine, où tout semblera nouveau et surprenant au voyageur en pleine immersion parmi une population accueillante et pleine de joie de vivre. De plus si l'on a le temps, cela pourrait être le prétexte d'un petit tour de l'autre côté de la frontière entre le Brésil et le Paraguay, distant d'une vingtaine de kilomètres à l'Ouest.

Rio de Janeiro

S'il est une ville du Brésil qui concentre la plus grande partie des images que l'on a de la culture brésilienne, c'est bien Rio. Un vol intérieur vers le nord-est plus tard et l'on s'y retrouve comme par magie. Or des plages paradisiaques de Copacabana et d'Ipanema aux danseuses de samba colorées du fameux carnaval, en passant par le Pain de Sucre – et son téléphérique – et le Christ Rédempteur, sans oublier le Maracaña et les maillots de football jaunes, rien n'empêchera que l'on ait envie d'emprunter les sentiers battus du Brésil, tout en évitant bien sûr les favelas. On ne fait ce type de voyage en famille tous les ans ! L'idéal pour en apprendre un peu plus sur cette ville mythique est tout de même d'avoir un guide francophone qui puisse distiller de petits secrets locaux et des conseils aux voyageurs – comme le mercado, le musée d'art ou mieux, la visite du quartier de Lada avec son escalier décoré d'azulejos par un artiste provenant du Chili. Ainsi du patrimoine culturel incarné par l'architecture coloniale et la puissance portugaise à l'époque de l'expansion européenne, au métissage qu'a connu cette mégapole au fil des siècles, on pourra enfin sortir des clichés. Il ne faudra pour autant pas oublier le pourboire du guide !

Salvador de Bahia

En remontant le long de la côte bordée par l'Océan Atlantique, plus au Nord, l'itinéraire de voyage bien préparé par une agence locale mènera logiquement à Salvador de Bahia, où une nouvelle étape de ce circuit découverte du Brésil en surprendra encore plus d'un. Là le visiteur sera face à ce que son voyage au Brésil lui offrira de plus marquant en matière de… culture africaine ! Le continent sud américain a en effet longtemps été un lieu de passage des esclavagistes, qui venaient là pour livrer ces pauvres populations africaines aux mains d'européens mal-attentionnés qui les vendraient dans toute l'Amérique Latine et les exploiteraient dans les plantations de canne à sucre. Aujourd'hui cette période sombre de l'histoire du Brésil, marquée par l'esclavage, est révolue et les habitants de Salvador se sont métissés entre africains, européens et indigènes, au fil des siècles. Désormais l'ancienne capitale, en particulier son vieux quartier, vibre au rythme de sa merveilleuse culture afro-brésilienne, mais offre aussi la possibilité de se baigner sur de magnifiques plages. Le soir, le son endiablé de la musique brésilienne – ou celui, plus langoureux, de la bossa nova… – libérera le voyageur de sa fatigue, au même titre qu'un bon verre de cachaça ou de caipirinha.

L'Amazonie

Parmi ceux qui partent faire un séjour au Brésil, certains rêvent de voir les plus belles plages du monde, celles au sable blanc que l'on voit dans les reportages télévisés, mais d'autres rêvent plutôt de pénétrer l'univers fantasmatique de la jungle et des rives du fleuve Amazone. C'est là que pourra se poursuivre le périple commencé à Igaçu, avec pour prochaine étape la ville de Manaus, la capitale de l'Amazonie. Après une visite de la ville et de ses monuments les plus remarquables, on pourra envisager de traverser le fleuve Amazone et commencer enfin une découverte de la forêt hors des sentiers battus et des attractions touristiques classiques. Tous les voyageurs du monde qui sont un tantinet curieux ont un jour fantasmé de pénétrer cette végétation luxuriante à la recherche de plantes, d'espèces d'oiseaux exotiques et d'animaux tropicaux : singes hurleurs, caïmans… Le Parc national ou plutôt les parcs nationaux amazoniens traversent les frontières et s'étendent du Brésil à la Colombie, la Bolivie, l’Équateur, le Venezuela, le Pérou et la France via la Guyane française, d'où la pluralité des cultures amérindiennes qui s'y développent, sans oublier faune et flore extraordinaires. Les amateurs de trekking pourront y rester plusieurs jours avec un guide local, pour profiter au maximum de sa splendeur.

Reste à réserver un vol international Paris-Rio vers cette destination de rêve… do Brasil… bon voyage !

Par | 2018-02-26T15:10:36+00:00 février 26th, 2018|Tourisme|0 Commentaire