Pourquoi Pékin est un superbe endroit pour une lune de miel ?


Les destinations populaires pour les voyages de noces étaient plutôt les îles paradisiaques, avec leur sable blanc et les palmiers. Mais les temps changent, et de plus en plus de couples font le choix de vacances différentes et en dehors des sentiers battus.

La Chine, et notamment sa capitale Pékin, offre un cadre idyllique pour commencer une nouvelle vie en découvrant une culture fascinante, une histoire étonnante et une cuisine fabuleuse.

A découvrir également : Séjour en Finlande : les festivités à découvrir de juin à septembre

À quelle période faire sa lune de miel à Pékin ?

Parce que c’est loin, parce que c’est (un peu) compliqué, se rendre à Pékin constitue déjà un voyage dans le voyage. Mais l’élément le plus important est certainement de bien choisir la date du départ.

Cela peut vous intéresser : Les 5 spots de plongée à voir avant de mourir

Pékin se trouve dans la partie Nord de la Chine, les hivers sont froids et les étés extrêmement chauds. Les deux périodes propices aux voyages sont le printemps et l’automne. Chacune a son charme, bien que l’automne soit aussi plus sec. En effet, la capitale chinoise subit légèrement les moussons du débit de l’été, avec des pluies fréquentes qui peuvent gâcher un peu l’envie de sortir.

Mais sachez aussi que Pékin est formidable l’hiver, à condition de bien se couvrir. Il y a peu de touristes et c’est une formidable occasion de se fondre dans la population locale et de découvrir le véritable visage de la Chine.

Que visiter pendant une lune de miel à Pékin ?

Pékin est une ville avec une véritable histoire, car elle a été le centre politique pendant plus de 7 siècles, de la dynastie Ming à la dynastie Qing. Il y a donc énormément de choses à visiter, dans la ville elle même ou aux alentours.

La cité interdite

C’est l’endroit emblématique de Pékin à plus d’un titre. Déjà, elle constitue le point central de la ville, et tout semble tourner autour. Lieu du pouvoir et de la démesure, il s’agit du plus grand et du plus ancien palais du monde.

C’est par la Cité interdite que vous devez commencer votre découverte de Pékin, car elle permet de mieux se rendre compte de la vie à l’époque des empereurs.

Le temple du Ciel

Autre site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO et lié aux dynasties impériales, le Temple du Ciel était l’endroit où se rendait l’empereur pour prier les Dieux et avoir de bonnes récoltes. Si le temple en son centre constitue le point d’orge de la visite, l’immense parc qui l’entoure vaut clairement une promenade, au milieu des arbres centenaires.

L’axe Nord-Sud allant de la Cité Interdite jusqu’au Temple du ciel est en passe d’être lui aussi classé par l’UNESCO. Bien qu’il fasse quelques kilomètres, faites le à pied car les bâtiments qui longent cet axe sont représentatifs de l’architecture Qing. Vous y trouverez également de nombreuses boutiques et petits restaurants traditionnels dans lesquels vous arrêter.

Les hutongs

Ce sont de petites ruelles, entourées de maisons traditionnelles avec leur cour intérieure. Il ne faut pas hésiter à s’y promener, à pied ou en prenant un « pousse pousse » pour plus de romantisme.

Beaucoup de ces anciennes habitations ont été transformées en restaurant où vous pourrez déguster le célèbre canard laqué de Pékin.

Le palais d’été

C’est aussi un immense parc au bord du lac Kunming, avec de très nombreuses activités à faire en couple. Vous pouvez par exemple louer une barque et vous promener sur le lac, et admirer les bâtiments qui l’entourent.

C’est un des plus représentatifs des anciens jardins impériaux.

La grande muraille de Chine

Un voyage à Pékin ne saurait être complet sans une escapade d’au moins une demi-journée à la grande muraille. Il existe plusieurs sections qui sont ouvertes au public, certaines sont assez proches de Pékin, d’autres plus éloignées. Certaines sont bien restaurées, alors que pour d’autres  ,la nature reprend ses droits.

Evitez la portion de Badaling, qui est la plus touristique, et bondée de monde à la belle saison. Préférez celle de Simitai, qui est très pittoresque, ou celle de Mutianyu.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *