A l'heure où l'alimentation et l’écologie sont devenus de nouvelles priorités mondiales, une tendance gagne chaque jour plus de pouvoir : le végétarisme. Si un nombre important de préjugés existe et circule depuis des années sur le sujet, les chiffres montrent que devenir végétarien n'est pas qu'un simple caprice mais une vraie démarche écologique. Focus sur un phénomène qui touche de plus en plus d'adeptes et qui ne semble pas sur le point de perdre du terrain…

Diminuer sa consommation de viande

Lorsqu'on interroge les nouveaux végétariens, on constate rapidement que la principale raison invoquée est la volonté de diminuer radicalement sa consommation de viande rouge. Si manger du bœuf n'est pas toxique pour l’être humain, en consommer immodérément peut se révéler une grave erreur. En effet, on sait que la majorité des cancers colorectaux sont dus à une surconsommation de viande rouge. Dans cette optique, les végétariens marquent des points évidents car la base de leur alimentation n'est pas constituée de viande tout simplement. Si l'aspect santé est important, la cause animale devient peu à peu une vraie question de société. L'occasion que chacun fasse le point sur sa propre consommation…

Lutter efficacement contre l’obésité

Si cela peut paraitre évident à première vue, passer du coté des végétariens permet de lutter efficacement contre l’obésité. En privilégiant les fruits, légumes, vous mettez toutes les chances de votre coté au moment de passer sur la balance. Outre cet aspect capital, devenir végétarien pour lutter contre le diabète. Sans tomber dans le piège facile qui consisterait à dire que tous les végétariens n'ont aucun problème de surpoids ou de santé, nous sommes néanmoins forcés de constater que les végétariens sont moins souvent soumis à ces difficultés que les carnivores. Simple détail ? Pas si sur…

Penser éco-responsable

Le principal crédo de tous les végétariens réside dans cette démarche collective et solidaire. Si l'on cherche réellement à sauvegarder notre planète et les ressources mises à sa disposition, il faut que tout le monde s'y mette individuellement. Voilà pourquoi l'alimentation est devenu un enjeu majeur dans l'Hexagone en 2019. Entre la déforestation toujours plus grandissante et le gaspillage en eau qui atteint des records chaque année, recentrer son alimentation sur des produits naturels et non transformés est devenu obligatoire. Quand on sait qu'élever un bœuf nécessite 13000 litres d'eau, on est obligé de se questionner sur les véritables motivations à continuer à garder la même alimentation. Et si cela peut se traduire par des économies visibles sur votre facture finale…

Des économies non négligeables

Dernier argument massue avancé par les végétariens pour défendre ce nouveau style de vie : les économies réalisées sur votre panier de courses. En effet, diminuer sa consommation de viande rouge et consommer principalement des fruits et légumes peut vous faire réaliser de vraies économies sur votre ticket de courses. Malgré une multitude d'avantages individuels et collectifs, le scepticisme tend à baisser pavillon devant toutes les solutions apportées par les végétariens. En souhaitant développer cette nouvelle façon de s'alimenter et de consommer, c'est toute la chaine alimentaire qui peut être redessinée. Alors vous attendez quoi pour changer vos habitudes et rejoindre le mouvement déjà en marche ?